Avis important aux étudiantes et étudiants

La grève des professeurs et professeures perturbe actuellement les activités d’enseignement dans le cadre de leurs moyens de pression. Cela est regrettable et vous pouvez contacter le rectorat pour presser l’administration à régler le plus rapidement possible avec le corps professoral en déposant une offre acceptable. Sachant que quelques-uns, quelques-unes d’entre vous ont été sommés de se présenter en classe «par tous les moyens possibles» ou encore menacés d’échec pour des examens ou évaluations tenus durant cette semaine de grève, nous tenons à vous rappeler deux informations importantes:

1. Le règlement

Le règlement no 5 de l’UQAM prévoit que:

« Sur préavis de changement au cours précédent, l’entente signée peut être modifiée avec l’accord de la professeure, du professeur, de la chargée de cours, du chargé de cours, de la, du maître de langues responsable du groupe-cours et la majorité des deux tiers des étudiantes, étudiants présents(http://www.instances.uqam.ca/reglements/titre.html)

Cela signifie qu’en cas de perturbation majeure d’une activité d’enseignement, un enseignant ne peut pas imposer une évaluation et pénaliser les absents pour de la matière qui n’a pas été enseignée.

2. La tradition

La tradition administrative de l’UQAM dans le cas de grèves est de viser une re-négociation de l’entente d’évaluation à la fin de la grève.

3. Que faire?

Ne vous laissez donc pas intimider! Vous pouvez répondre aux courriels envoyés par vos enseignants en utilisant la fonction «Répondre à tous» : tous les étudiants et étudiantes du cours recevront ainsi une copie de votre message. Utilisez ces listes de discussion de groupes cours afin de partager ces informations et discutez d’une modification de l’entente d’évaluation s’il y a lieu.

 Contactez votre association étudiante pour plus de renseignements.

Les comités de piquetage et d’information interne

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :